activités école - copie


Notre école distinguée
par la Fondation Roi Baudouin...


Notre école est l'établissement secondaire le plus distingué en Wallonie par la Fondation Roi Baudouin, puisque 25 de nos élèves sont boursiers du programme Talents Boost, auquel nous avons adhéré en 2011. Cette année encore, trois de nos élèves de 3ième année figurent parmi les quinze lauréats de la Province de Liège.

Talents Boost (455 jeunes actuellement) aide financièrement et techniquement les élèves ayant un parcours scolaire prometteur, mais issus de milieux défavorisés. Cette aide les accompagne de la 4
e année du secondaire à la première année universitaire incluses. Soit quatre années d'un soutien constant, auquel s'ajoutent l'encadrement dans des activités de découvertes professionnelles et l'assistance de professeurs particuliers dans des matières principales.

Ces nombreux lauréats, issus des quartiers dits « populaires », infirment l'idée selon laquelle la réussite scolaire est liée à l'origine sociale ; ils démontrent aussi que notre école offre un milieu propice à une scolarité heureuse et performante.

Pasted Graphic


Adama Barry, un de nos lauréats...


La presse/

BOOST pour les Talents est une initiative de la Fondation Roi Baudouin et de son partenaire privé, la Sofina. Objectif: donner un coup de pouce aux jeunes de milieux défavorisés afin de leur permettre d'accéder et de réussir leurs études supérieures. Une aide matérielle mais pas seulement. A Liège, une dizaine de jeunes sont ainsi coachés depuis deux ans.
Ils sont en 5ème année secondaire. Et ce mercredi après-midi, ils ont suivi une animation aux médias ... Anaïs, Mégane, Dima, Kadija et les autres rêvent d'être chirurgien, chimiste, institutrice ou juriste. Ils participent à BOOST. Dimitri Dombret est leur coach liégeois: "On les sélectionne sur base d'un dossier de candidature. C'est un coup de pouce à des jeunes qui en ont besoin, qui sont motivés, qui ont envie d'apprendre, qui ont des bons résultats scolaires mais qui sont en milieu précaire".

C'est que statistiquement le constat est là: malgré la démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur, les chances de succès de jeunes issus de milieux défavorisés sont plus faibles.
Petite bourse mensuelle, matériel informatique personnel mais surtout activités, c'est ce qu'offre le projet: "La première année, ce sont des activités essentiellement axées sur le développement personnel, la gestion du stress, la préparation aux examens. La deuxième année, c'est axé sur les métiers. C'est vraiment une chance d'avoir des activités extrascolaires, taillées sur mesure et qui vont leur permettre de développer les outils pour envisager leur futur dans les meilleures conditions".

Tirer ces jeunes vers le haut, un beau projet qui donne déjà des résultats à Bruxelles où les premiers talents entament des études supérieures.
F. Dubois, www.rtbf.be/info/regions – 16 janvier 2014